mardi 19 novembre 2019
Les artisans de la formation
Former c'est notre métier...
Notre vision
Etre un acteur incontournable de la formation professionnelle ...

Aide constructeur métallique - ACME

video  programme   document
Vidéo de la formation
A venir !
Plan d'enseignement
A venir !
Documents divers
A venir !

Description

L’aide-constructeur ou l’aide-constructrice métallique participent, sous la supervision des constructeurs métalliques, à la fabrication et au montage des différentes parties métalliques d'un bâtiment: portes et façades, fenêtres, escaliers, balcons, charpentes métalliques et autres ouvrages forgés. Ils travaillent essentiellement l'acier et l'aluminium. Tous les profilés et les pièces (parfois de taille imposante) sont usinés sur mesure à l'atelier avant d'être transportés et montés sur le chantier.

Leurs principales activités consistent à:

A l'atelier

  • lire le plan de l'ouvrage à exécuter;
  • choisir les pièces métalliques conformément aux dessins et données fournis par le bureau technique (profil, section, type de métal);
  • prendre les mesures avec précision, tracer les repères;
  • tenir compte des tolérances requises;
  • débiter les plaques, les tôles et les barres, fraiser, percer, cisailler, entailler, limer, meuler;
  • utiliser des installations de débitage et d'usinage automatiques;
  • assembler les différents éléments par soudage et vissage;
  • monter les poignées, serrures et autres ferrements, poser les joints;
  • traiter les surfaces à la peinture antirouille;
  • nettoyer régulièrement les outils et les appareils, ranger correctement le matériel;

Sur le chantier

  • monter les éléments de la structure, hisser les pièces de grande dimension à l'aide d’un palan ou d'une grue;
  • ajuster et fixer par boulonnage ou par soudage;
  • poser les portes et fenêtres, fixer les balustrades et autres éléments de façade.

Environnement de travail

L’aide-constructeur ou l'aide-constructrice métallique exécutent des travaux simples en atelier et sur le chantier de montage.Tant dans la construction d'ouvrages neufs que lors de travaux de réparation sur des pièces abîmées, les opérations comportent des dangers. L'environnement de travail est bruyant et le port de protections (lunettes, casque, chaussures renforcées, etc.) est nécessaire. A l'extérieur, les aide-constructeurs métalliques sont tributaires des conditions météorologiques. Ils travaillent en équipe et coordonnent leurs activités avec celles des autres professionnels du bâtiment.

Formation

  • La formation d’aide-constructeur ou d’aide-constructrice métallique s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) en entreprise;
  • formation théorique (1 jour par semaine) à l'école professionnelle;
  • cours interentreprises (24 jours sur 2 ans).

Durée

  • 2 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d’aide-constructeur ou d’aide-constructrice métallique.

Perfectionnement

Les aides-constructeurs métalliques peuvent envisager un complément de formation pour obtenir le certificat fédéral de capacité (CFC) de constructeur-trice métallique.
Un CFC est nécessaire pour accéder à la maturité professionnelle, et est généralement exigé pour suivre une formation supérieure (p.ex. brevet fédéral).